A+ A A-

Coriolis Télécom soutient les concerts : « De Profundis » et Chœurs des « ruines d’Athènes » deux œuvres rares de Santana et Beethoven

  • Publié le mercredi 26 janvier 2022 08:47

Coriolis Télécom s’associe une nouvelle fois à deux concerts exceptionnels avec la redécouverte d'une œuvre rarement jouée de  Ludwig van Beethoven : Les Chœurs des « Ruines d’Athènes » et  deux œuvres spécialement composées pour l’évènement , du compositeur Antonio SANTANA : la "Suite Fantaisiste" pour trompette et orchestre et "De Profundis" écrit à la mémoire du jeune chanteur Vasy| Slipak, décédé sur le front du Dombass, en Ukraine. Cette œuvre poignante qui souligne la détresse de l'homme face à la mort, est composée pour ténor, chœur et orchestre.

BEETHOVEN : "Les Ruines d'Athènes"

« Les ruines d’Athènes » fait partie des œuvres orchestrales les moins joués de Beethoven. L'empereur François Ier d'Autriche, pour apaiser les sentiments nationalistes naissants en Hongrie, avait fait construire dès 1808 un grand théâtre à Pest, en Hongrie, pour célébrer la fidélité de la Hongrie à la monarchie autrichienne. À l'occasion de l'inauguration de ce théâtre en 1812, Beethoven fut appelé à mettre en musique deux textes de circonstance écrits par August von Kotzebue : Le Roi Étienne et Les Ruines d'Athènes

Antonio Santana « De Profundis » 

 « De profundis » sont les premiers mots latins du psaume 130, extrait du Livre des Psaumes de la Bible, qui sert de prière.

Ce concert sera joué par deux fois à Paris, Eglise de la Trinité - Place d'Estienne d'Orves - 75009 Paris - les vendredi 11 février et samedi 12 février 2022 à 20h30.