A+ A A-

Interview François Richard : "Un opérateur complet et innovant"

  • Publié le mercredi 20 novembre 2019 11:57

Créé en 1989, l’opérateur Coriolis connectait en 1992 la première ligne mobile GSM en France. Cinq ans après le début de l’aventure, François RICHARD (89) intègre l’entreprise comme responsable du contrôle de gestion pour occuper aujourd’hui la fonction de Directeur de la stratégie.

Que retenez-vous de vos études à ESCP Europe ?

Des amis proches mais aussi une qualité d’enseignement. En troisième année, j’avais choisi comme filière de spécialisation PPCG – Planification, Prévision, Contrôle de Gestion, un choix qui correspondait déjà à ce qui me plaisait ! Je retiens aussi les activités menées avec les Juniors entreprises, une belle école de travail en équipe et de gestion de projet. J’avais participé à deux d’entre elles, une liée au tennis et l’autre qui agissait avec le GENEPI, une association qui oeuvre pour le décloisonnement des prisons.

Quel regard portez-vous sur votre société ?

Le fait d’être une ETI (2000 collaborateurs) facilite l’organisation. Avoir peu d’échelons hiérarchiques offre une grande agilité et une grande souplesse et nous permet d’être à la fois réactifs, proches de nos partenaires et de nos clients. La longévité de présence des collaborateurs fait également partie des caractéristiques de l’entreprise. Cela est en partie lié à la richesse et à l’intérêt des missions confiées par Coriolis Télécom, une entreprise à la fois solide et rassurante, qui fête cette année ses 30 ans.

Quels sont selon vous les fondamentaux d’une stratégie réussie ?

Dans la stratégie, une triple temporalité s’impose pour satisfaire les clients, la réussite des partenariats clés et, in fine, la santé et la pérennité de l’entreprise. Le court terme d’une stratégie se résume à la nécessité des résultats, les ventes et la qualité de service au quotidien. Le moyen terme correspond au temps des projets qui donnent de la visibilité et de la cohérence. Le long terme permet de construire la confiance de nos partenaires distributeurs, de nos fournisseurs opérateurs de réseaux, de nos employés par le respect de la parole donnée, la fidélité, la stabilité.

Source : ESCP Europe Magazine - #187 Novembre/Décembre 2019

> Lire la suite 

Coriolis Service ouvre son septième centre d’appels en France

  • Publié le jeudi 3 octobre 2019 12:23

"nous-mêmes. Nos clients veulent des centres d’appels en France. Ils en font un argument marketing. » Pierre Bontemps, président fondateur de Coriolis, explique avec simplicité pourquoi sa branche Coriolis Service ouvre son neuvième centre d’appels, le septième dans l’Hexagone, à Angers dans les Pays de la Loire.

Les premiers à vendre un abonnement GSM

Le complexe, qui emploie 300 personnes, a été inauguré lundi en présence du maire de la ville, Christophe Béchu. Coriolis Service exploite neuf centres dits « de contacts clients », dont deux à Tunis. L’entreprise compte 2.000 salariés, dont 87 % sont employés en CDI. Pour un salaire moyen supérieur de 10 % du SMIC, assure le dirigeant.

Coriolis est connu pour être l’un des principaux distributeurs en téléphonie mobile en France, avec un réseau de 200 boutiques. « Nous avons été les premiers à vendre un abonnement GSM en 1992 », raconte Pierre Bontemps. Le groupe a démarré en 1989 sous la bannière de Vodafone, pour prendre ensuite son indépendance. « Nous avons développé les services qui allaient avec cette nouvelle activité, comme le premier système de facturation de téléphonie mobile », se souvient le dirigeant. Les centres d’appels ont suivi et sont devenus une division à part en 1999.Coriolis Service réalise 70 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, en croissance de 10 % par an. La téléphonie atteint les 300 millions.

> Lire la suite

Source : les Echos - 01/10/2019

Sous-catégories